Deux gites spacieux : 14 lits, un décor pour vos événements à la campagne


centenaire de la première guerre mondiale

Les gîtes sont au cœur d'une région marquée par la guerre.

  • La première guerre mondiale (la "grande guerre", 1914-1918) a été très meurtrière dans la région. De très nombreux cimetières militaires en témoignent, ainsi que de nombreux musées.
  • Deux batailles ont eu lieu au Cateau, en 1914 et en 1918 (carte).
  • 1918.
  •  Le mémorial de la grande guerre de Péronne (une heure de route au sud de Neuvilly) est un bon point de départ pour comprendre la bataille de la Somme, dont les retombées se faisaient sentir plus au nord, en territoire occupé par l'armée allemande.
  • Neuvilly se situe à une heure de route du mémorial canadien de Vimy , hommage aux soldats canadiens morts durant la guerre de 1914 – 1918.

Des combats sanglants à Neuvilly

1914

  • Le 24 août 1914, des combats acharnés permettent aux allemands (venus de Solesmes) de prendre Neuvilly défendu par les Anglais. Pour commander le DVD évoquant cette bataille, cliquez ce lien.

Le cimetière de Neuvilly comporte une partie dédiée aux soldats du commonwealth tombés durant la guerre.
  • Le 26 août 1914 se déroule la première bataille du Cateau-Cambrésis. Débutée à 8 h 30, elle s'achève 4 heures plus tard. Les Anglais perdent 7 800 morts ou blessés.
  • La propriété du 17 route Nationale avait été réquisitionnée par les Allemands (comme ensuite en 1939) pour en faire la komandantur. Gustave Labbez, maire de Solesmes et habitant la propriété, a cohabité toute la guerre avec un colonel allemand.
  • Un terrain d'aviation avait été aménagé derrière la propriété, dans les champs actuels, et Neuvilly était fréquenté par des aviateurs allemands, qui avaient pour se distraire un casino (dans le village, actuelle rue de la République).

1918

  • En octobre 1918, le front passe par Neuvilly, intégré dans la ligne Hindenburg. Les anglais franchissent Neuvilly avec de nombreuses pertes (1 656 soldats périrent, soit presque autant que la population du village à l'époque !) le 18 octobre, lors de la "deuxième bataille de Le Cateau". Un article publié en octobre 2008 par La Voix du Nord traite de la journée du 11 octobre 1918 au Cateau.
  • En I9I8 , les Anglais avaient surnommé la rivière "LA SELLE" : la vallée de la mort; de fait , ils perdirent pour la délivrance de NEUVILLY, à ce moment ; I656 britanniques ; parmi ceux-ci le Lieutenant WARD dont le père et la mère vinrent se fixer à NEUVILLY , dans l'espoir, vain hélas, de retrouver des vestiges ou des souvenirs de leur fils.
  • Le 11 novembre, date de l'armistice, le front sera seulement à une quarantaine de kilomètres au sud du village, en dessous de Mons!
  • Le poête anglais Wilfred Owen est mort le 4 novembre 1918 à Ors, dans la maison forestière à quelques kilomètres des gîtes. Un mémorial a été créé, et le gîte constitue un hébergement apprécié des touristes anglais.

L'actuel gîte en 1918, pendant la reconstruction.

La région était militarisée

  • La région était à l'arrière de la ligne de front, et abritait les éléments de logistique pour l'armée allemande: hôpitaux pour chevaux, abattoir... La plupart des familles ont gardé des traces de l'occupation allemande.
  • Les arbres fruitiers du jardin de Neuvilly datent pour beaucoup d'avant la guerre, et conservent des traces de mitraille de la guerre. La propriété était la Kommandantur, comme elle le fut également durant la deuxième guerre.

Photographies des sites de mémoires dans le Nord

Voir ce lien : photo de John Foley.

Et le reportage de l'agence Haytham Pictures

La grande guerre à travers les arts

Document interactif

Les évènements à venir, en mémoire de la guerre

Voyez ici.

Le dossier de presse des commémorations dans le Nord Pas de Calais.

Contacter le propriétaire du gîte